Toute l’équipe de la rédaction vous souhaite les meilleurs voeux 2022.

Le blocage des sites Allostreaming et DpStream

Par une décision du 28 novembre 2013, le tribunal de Grande Instance de PARIS a rendu un jugement demandant aux fournisseurs d’accès opérant sur le territoire français (territoire d’outremer inclus) de bloquer les sites web suivants :

1 – Sites web interdits :

  • dpstream.tv
  • fifostream.tv

et en tant que de besoin :

  • allostreaming.com
  • alloshowtv.com
  • allomovies.com
  • alloshare.com
  • allomegavideo.com
  • alloseven.com
  • allourls.com
  • fifostream.com
  • fifostream.net
  • fifostream.org
  • fifostreaming.com
  • fifostreaming.net
  • fifostreaming.org
  • fifostreaming.tv

Ces sites vont se rajouter à la liste des sites interdits en France, cf notre article, ici : https://archive.brizawen.com/?p=931

2- Portée territoriale de la décision judiciaire :

A noter que sont compris dans le périmètre de l’interdiction, les départements et régions d’outre-mer, les collectivités uniques, les îles Wallis et Futuna, la Nouvelle Calédonie et même les Terres australes et antarctiques françaises. Les pingouins ne vont certainement pas apprécier la portée de cette décision J.

Les opérateurs visés sont : Orange, Bouygues Télécom, Numéricâble, Free, SFR et la société Darty Télécom. Si vous êtes chez OVH ou tout autre opérateur ne figurant pas dans cette liste, les mesures de censure ne vous sont pas applicables.

Concernant les moteurs de recherches (Google, Yahoo, Microsoft et Orange) qui étaient également convoqués, ils devront veiller à empêcher « l’apparition de toute réponse et tout résultat renvoyant vers l’une des pages des sites Fifostream et dpstream, et en tant que de besoin vers l’une des pages des sites “allostreaming”, “alloshowTV”, “alloshare” et “allomovies” en réponse à toute requête émanant d’internautes ».

Il n’est pas fait de distinguo entre la version .fr de Google ou la .com. Il faut donc comprendre que la portée du jugement s’applique à l’ensemble des déclinaisons des moteurs de recherches.

Dpstream filtrage
Dpstream filtrage

Sur ce point, la parade est simple, elle s’appelle duckduckgo, ecosia, blekko ou bien yacy ; toutes les solutions alternatives aux moteurs de recherches bien que certains de ces moteurs s’appuient sur les résultats de recherche des mêmes moteurs qu’ils veulent concurrencer.

La décision devrait être applicable dans les 15 jours qui suivent la notification du jugement aux intéressés soit au total environ un mois ; le temps que l’huissier fasse son travail. Elle sera applicable durant un délai d’une année à compter de cette date.

3 – Quel type de blocage ? 

En fait, il est indiqué expressément dans le jugement que le blocage doit se faire « par tout moyen efficace » et « notamment par le blocage des noms de domaines ».

Donc, si nos fournisseurs d’accès se contentent d’appliquer strictement et simplement les mesures édictées par Magali BOUVIER (la juge), elles n’auront pas d’autres effets que d’apprendre à nos jeunes générations qui se gavent de séries américaines, le fonctionnement du « Domain Name System », cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Domain_Name_System, alias le DNS.

Un simplement remplacement des IP des serveurs dns par ceux de GOOGLE (8.8.8.8) ou de n’importe quel autre services de DNS alternatif comme OpenDns dans votre configuration réseau vous permettra de passer au travers des mailles du filet judicaire français.

En image, ci-dessous comment faire pour modifier le les adresses DNS dans votre configuration réseau :

 

Changement configuration dns pour Windows
Changement configuration dns pour Windows

Encore mieux installer chez vous votre propre serveur DNS. Si vous avez un petit serveur synology, il suffit simplement d’activer le paquet Dns Server et de modifier les dns serveurs attribués dans le service DHCP de votre box ou de votre routeur.

De surcroit, il faudra compter sur les centaines d’url alternatives et autres proxy qui vont se mettre en place en réaction de la décision de cette décision de justice.

La solution aurait dû être dans une alternative légale de nos jours toujours insuffisante et quand elle a le mérite d’exister, celle-ci  est hors de prix.

En conclusion, une décision à la fois stupide et inefficace mais au combien pédagogique pour nos jeunes générations.

Merci Mdame la Juge

Edit du 09/12/2013 – Le filtrage des opérateurs a bien été mis en place et la technique du dns est bien celle utilisée. Concernant les moteurs de recherche, les sites sont toujours référencés.